Conseils pour l'entraînement des cyclistes : éviter les irritations cutanées en faisant du vélo

Celui qui fait régulièrement du vélo connaît certainement ce problème : après un entraînement particulièrement intensif, souvent par une chaude journée au cours de laquelle on transpire beaucoup, des irritations cutanées désagréables apparaissent soudain. Elles surviennent parce que deux zones de peau frottent l'une contre l'autre de façon répétitive. L'effet est encore renforcé si la peau est particulièrement humide en raison de la transpiration. En faisant du vélo, ces zones irritées apparaissent la plupart du temps sur le haut des cuisses ou sur le fessier. Comme les zones de la peau irritée frotteraient à nouveau l'une contre l'autre lors de l'entraînement suivant, d'autres entraînements ne sont en général pas possibles dans un premier temps. Une raison suffisante pour découvrir comment on peut éviter de telles irritations cutanées.

Prévenez les irritations cutanées par des vêtements de cyclisme appropries

Porter des vêtements appropriés pour la pratique du cyclisme permet déjà dans de nombreux cas d'éviter les irritations cutanées. À quoi devez-vous veiller lors du choix de vêtements de cyclisme appropriés ?

  • Les maillots et pantalons de cyclisme doivent être aussi étroits que possible et ne pas être trop lâches, notamment au niveau de l'entrejambe afin que les zones cutanées vulnérables ne frottent pas les unes contre les autres.
  • Il est important que les vêtements de sport soient respirants, afin que la sueur ne s'accumule pas sur la peau et que l'humidité puisse facilement s'évaporer.
  • Choisissez de préférence un pantalon de cycliste spécial en matière élastique qui s'adapte parfaitement à la forme de votre corps. Toutes les zones cutanées sont ainsi parfaitement protégées. Ne vous entraînez pas avec des pantalons de cycliste déchirés ou qui forment des plis, car des irritations cutanées douloureuses pourraient apparaître sur ces zones.
  • Pour un entraînement efficace, il est important de porter des pantalons de cycliste lavés et secs. Des bactéries susceptibles d'agresser encore davantage la peau peuvent facilement s'installer dans des pantalons humides ou déjà portés plusieurs fois.

Une selle de vélo appropriée et un bon entraînement sont importants

Une selle non adaptée à votre corps peut aussi provoquer des frottements désagréables sur la peau. Une bonne selle se caractérise par un bon rembourrage au niveau de l'assise. Vous devez en conséquence vous renseigner dans un magasin spécialisé pour savoir quelle selle vous convient. Des irritations cutanées apparaissent souvent après de longues pauses entre les entraînements. Ici il est particulièrement important de recommencer lentement l'entraînement et d'augmenter la cadence progressivement.

Les crèmes de protection préviennent les irritations cutanées

Il est en outre utile de prévenir l'apparition de zones irritées en utilisant des crèmes de protection comme le Baume protecteur de Linola. Celui-ci doit être appliqué avant l'entraînement sur les zones vulnérables des cuisses et du fessier. Il forme un film de protection qui se dépose sur la peau et qui empêche aussi le frottement dangereux entre la peau et les vêtements d'entraînement.

Les pommades anti-inflammatoires atténuent les zones irritées.

S'il est déjà trop tard et que la peau s'est irritée en pédalant, les pommades anti-inflammatoires et apaisantes peuvent apporter un soulagement. Lavez les zones concernées avec de l'eau chaude et appliquez une pommade appropriée achetée en pharmacie. Veillez à ce que la zone cutanée affectée soit suffisamment aérée afin que l'irritation puisse rapidement disparaître. La prudence est de mise lorsqu'une zone irritée se transforme en une plaie ouverte humide. Les plaies doivent être impérativement recouvertes avec un pansement afin qu'aucun germe ne puisse pénétrer dans la peau. Vous devez renoncer à l'entraînement jusqu'à ce que la peau soit à nouveau saine. Si, en complément du vélo, vous vous entraînez aussi à la course, vous trouverez ici d'autres conseils d'entraînement pour les coureurs.