Thérapie de la névrodermite

Il y a autant de sortes de névrodermites qu'il y a de patients. Les manifestations, les régions du corps concernées et le degré de gravité varient considérablement et dépendent de l'âge du sujet. En outre, la névrodermite est soumise à de nombreux facteurs. Des prédispositions génétiques pourront notamment provoquer une réaction excessive de la peau aux irritations extérieures et intérieures tout autant que pourront le faire des modifications de la structure cutanée et de la barrière cutanée.

Pour le traitement de la névrodermite pendant les poussées, au cours desquelles la peau est fortement enflammée, les médicaments (crèmes contenant des corticoïdes, p. ex.) sont indispensables.

Même pendant les phases chroniques sans inflammation, la peau peut être sujette à des démangeaisons. C'est pourquoi le soin de la peau est une étape importante et éminemment reconnue dans le cadre de l'apaisement des démangeaisons et des sensations d'inconfort. En outre, il permet de retarder la poussée suivante. Le «soin de base» peut ainsi contribuer à réduire le recours aux médicaments.

Lecture complémentaire: Soin régulier de base
Lecture complémentaire: Traitement du prurit